The crossing of the Pacific

Before crossing the Pacific ocean, we stayed for 2 days on a lovely little island named Isla kind the boat was nicely sailing along, we were passing our time reading, making bracelets, watching movies, playing games, sleeping, eating, and of course, fishing! Though, during the whole crossing, we only caught one beautiful dorado!! Suprisingly from the beginning to the end we didn’t see any marine animals… What a shame!!

Like always during the night, we need to do night-watches; taking care of the boat and look around for boats. Anouk and I do 3h in the evening and more in the morning, papa does 6h and my maman 4h ( from 2 am to 6am) After 20 days of sailing we hearx my dad screem “Land Ahoye”and we all jumped up to see the faint silouette of the islands. I was very happy and touched to see the island that for so long we dreemed about: the Gambiers…

Au revoir tout le Monde! texte par Anouk

Nous hissons encore une fois les voiles de notre fidèle Pukeko pour partir au large, découvrir de nouvelles aventures en famille. Nous allons retrouver les douces vagues qui font danser notre bateau au rythme de la mer. Nous allons, nez au vent, descendre la côte de l’Equateur jusqu’à une petite île nommée isla de la Plata. Nous allons y rester quelques jours juste le temps d’enlever les algues en dessous de la coque de Pukeko, d’observer les baleines et de plonger dans la mer. Puis le grand départ jusqu’au Gambiers! Nous nous excusons d’avance car nous ne pourrons pas écrire sur le blog avant un bon bout de temps. Mais nous vous promettons de vous expliquer notre périple de A à Z!

Gros bisous de tous les Poukekois!

Ps: Maman aura 50 ans le 6 Février 2020. 50 ans, ça se fête et nous avons de la place à bord! Si quelques un de vous avez une folle envie de venir nous retrouver, vous êtes plus que les bienvenus!!! Donc Rendez-vous quelque part en Polynésie Française!

 

Merazonia2 par Alizé

CE QUE NOUS FAISONS QUAND NOUS SOMMES A MERAZONIA

A Merazonia, nous faisons plein de choses différentes, la journée se déroule comme ça : Premièrement on se lève à 7 h pour le dej et on commence le travail a 7h30. La journée se constitue en trois parties et au milieu de ces parties on a une pose, certains animaux comme les singes doivent être nourris 2 fois par jour et d’autres, comme les oiseaux, doivent être nourris seulement une fois par jour. Ensuite, selon notre emploi du temps,  il faut couper des fruits et des légumes pour les animaux.  On a également besoin de trouver des vers de terre pour les coatis ( 20 chacun), des crickets pour les tamarins (5 chacun) et pour le bébé opossum (3) et même de la viande ( on l’achete!) pour le puma et  la belette et des poissons pour la loutre. Après avoir coupé la nourriture des animaux nous partons nettoyer leurs cages et les nourrir.  Il faut aussi s’occuper de Archie le bébé singe laineux ; tout les jours une personne différente vient s’occuper de lui. Pendant toute la journée on joue, on on le dorlotte et on lui montre plein d’autres choses. Je l’ai fait 2 fois et c’est vraiment super. Chaque fois que nous finissons le travail en avance, j’adore regarder les animaux surtout Toby, la belette de jungle! Il est super drôle à regarder… comme par exemple, quand on lui a fabriqué un hamac,  il s’est jeté dessus et jouait comme un fou! Pendant toute la semaine, il portait son attention seulement sur son hamac! C’est aussi très drôle ( et cruel) quand on donne les crickets aux tamarins car il les mangent vivants et tête la première, comme si ils n’avaient pas mangé depuis longtemps.  La 1ere et la 3eme partie se déroule avec les mêmes animaux, la partie du milieu est différente. Il y a 3 « rounds » différents: Les Tamarins/ coatis, Les Capucins/ grands oiseaux et les Singes laineux/petits oiseaux. Il y a aussi la quarantaine, la clinique, et les rondes de nuit.

 Si vous ne savez pas ou aller pour vos prochaines vacances et que vous aimez la nature et les animaux alors je vous conseil d’aller a Merazonia!images

Merazonia – Par Alizé

téléchargement

Mérazonia est un centre de réhabilitation pour les animaux de la jungle. Ce centre se situe à Mera en Equateur dans la grande jungle de l’Amazonie. Mérazonia héberge plus de 60 animaux dont un puma, plusieurs sortes de singes, pleins de petits mammifères comme le coati, le kinkajou, la loutre, l’olingo, la belette et beaucoup de types de perroquets. La plupart des animaux qui se trouvent à Merazonia ont été des animaux de compagnie donnés, maltraités ou abandonnés. D’autres ont simplement été trouvés blessés ou malades et ont été amenés à Merazonia. Les gens de Merazonia s’occupent de tous ces animaux et essaient d’en réintroduire un maximum dans la nature. Souvent, c’est difficile, surtout pour ceux qui ont étés domestiqués, car ils sont devenus trop dépendants des humains.

C’est donc dans ce refuge que nous avons décidé de faire de bénévolat pendant 3 magnifiquement belles semaines…

Voici les animaux de Merazonia:

SINGES LAINEUX ( wooly monkeys)

Diego est le dominant du groupe. Même avec un bras cassé il reste un grand mâle robuste et dangereux car ces singes son très puissants, Diego est également calme ce qui fait de lui un très bon chef. Il va être libéré en même temps que les autres quand le groupe deviendra plus grand.

Carlitos est un grand mâle bien qu’il n’a pas finit de grandir, il prendra peu être la place de Diego. Lui et Diego on déjà été libérés avant avec trois autre femelle, mais malheureusement celle-ci sont parties rejoindre un autre clan et les ont laisser seul… Merazonia a donc été obligé de les reprendre.

Fonzie est encore un assez jeune mâle très agile. Il est sans doutes le plus actifs le plus drôle des singes laineux, il est pas très grand mais comme Carlitos, lui aussi n’a pas finit de grandir.

Junior est le plus vieux des singes laineux, il est malheureusement très malade mais il est tout de même adorable. Dans son passé il a été un animal de compagnie pas bien traité mais depuis qu’il est arrivé à Merazonia il se porte beaucoup mieux.

Archie est un bébé singe. c’est un jeune mâle très gourmand mais très mignon. Pour l’instant il a besoin d’une mère mais il ne tardera pas a rejoindre la cage des grands singes.

Archie

Fonzie

 

SINGE HURLEUR

Chili est une femelle adulte qui est là depuis qu’elle est bébé elle est très agile et intelligente. Nous essayons de faire Pepper et elle amies.

Pepper est un bébé singe hurleur. c’est une femelle très mignonne mais Capricieuse. Tous les matins nous devons la conduire dans la grande cage ou est chili et le soir on la ramène sur nos épaules. Quand elle est sur nous elle a tendance a crier très fort dans nos oreilles jusqu’à ce qu’on avance.

IMG-20190822-WA0007

Chili

CAPUCIN

Après avoir combattue Cameron l’ancien chef, Sinhi est devenue le mâle alpha (dominant) . C’est le plus jeune du groupe et il va peu être être relâcher avec tout le monde quand le groupe sera plus grand. Les Capucin sont les singes les plus intelligents de l’Amérique du sud, ils savent utiliser des « outils » comme des bâtons et des pierres. Ils sont également des singes agressifs surtout envers les humain.

Tina est la femelle alpha. Dans son passer elle a été un animal domestique,Quand elle a commencé a devenir jeune adulte son ancien propriétaire est venue l’emmener ici sans doute car elle commençait a mordre des jeunes enfants de la famille. Elle est maintenant devenue une robuste capucin.

Sam était dans un des premiers capucins a venir à Merazonia (avec Tina et Cameron). Il est maintenant dans une cage séparée de Sinshi, Tina, et Sofia pour tenir compagnie à Cameron.

Sofia est la plus vielle du groupe et c’est pourtant elle qui créé toutes les bagarres. Elle est déjà tombée enceinte de deux bébé, le premier était trop faible pour survivre et le deuxième était en très bonne santé mais malheureusement on l’a trouvé mort quelques jours plus tard sans doute a cause de Sinshi quand il a pris le pouvoir…

Cameron était l’ancien chef du clan mais il a été attaqué par Sinshi qui a gagné et a pris le pouvoir a sa place. Dans la nature, Cameron serait obligé de partir, mais quand il sont en cage c’est plus compliqué… Cameron a été gravement blessé à la queue et on a été obligé de lui amputer un des ses doigts. Il est maintenant banni du groupe donc il vit a part avec Sam pour lui tenir compagnie.

Moira était la dernière a rejoindre le groupe et malheureusement elle n’a pas été acceptée et ils l’ont attaquée. Elle est bannie du groupe et elle se trouve maintenant seule dans une cage mais elle est visiblement plus contente.

Moira et Sam

TAMARINS

Les deux tamarins ont été, avant, des animaux de compagnie. Ils sont maintenant tous les deux adultes et en bonne santé. Dans la nature les tamarins vivent par couple mais nous ne savons pas si ceux là sont un mâle et une femelle ou si c’est deux mâles, et avec les tamarins c’est très dur de savoir.

IMG-20190822-WA0003

COATIS

Luna et Soli sont de jeunes femelles très énergétiques. Elles se ressemblent beaucoup mais on les reconnait quand même car Luna à la queue plus courte de Soli. Elles seront relâchées ensemble dans peu de temps après Wanto.

Wanto est le seul mâle et il est maintenant dans la cage de relâche; la dernière étape avant d’être libéré. La cage se situe là haut dans les montagnes et assez loin du centre car sinon il peut revenir ce qui c’est déjà produit quand ils ont essayé de le relâcher la dernière fois.

Nubes est le seul bébé coatis de Merazonia, c’est une femelle et elle est très mignonne et curieuse. Ils vont la relâcher quand elle sera un peu plus âgée.

Luna, Soli, Wanto et Nubes

 

PUMA

Son nom est Pangui se qui veut dire « femelle Puma » en Queschua. C’est une femelle et elle est assez vieille. Pangui est très belle mais malheureusement elle ne peut être relâchée car elle a vécu presque toute sa vie dans un hôtel enfermée dans une tout petite cage donc ses muscles n’ont pas pu se développer comme il le faut et elle est trop habituée aux humains.

Pangui

LOUTRE

Son nom est Sacura c’est une femelle et une jeune adulte. Elle est très timide, a une grande cage avec tout ce qu’il lui faut et elle mange principalement du poisson.

BELETTE DE JUNGLE

Son nom est Toby il est assez jeune et c’est un mâle. c’est un animal très drôle, très excité et très actif. Peut-être que si il arrête de se laisser distraire par tout, il aura une chance de vivre dans la nature.

KINKAJOU

Son nom est Whistler c’est un Kinkajou assez vieux mais vraiment adorable c’est un mâle et malheureusement il ne pourra jamais être relâché dans la nature a cause de ses problèmes au cœur et a cause de sa cicatrice sur son nez qui a probablement été faite par une voiture ou un autre animal. tous les soirs une équipe de deux personnes vient le voir et le caresse, joue avec lui… Dans la nature les kinkajous sont très agressif5 mais whisler c’est tout le contraire.

IMG-20190821-WA0001

Whisler

OPOSSUM

Son nom est Eggy et c’est un bébé opossum très mignon. C’est un mâle mais c’est un animal nocturne donc ont ne le voit pas tout le temps. Ils vont le relâcher dans peu de temps.

FOURMILIER

Son nom est Andy c’est une bébé fourmilier très mignonne et curieuse c’est une femelle et ils vont la relâcher bientôt quand elle sera plus âgée. on la porte souvent sur nos épaules pour faire une balade… elle adore!!

 

Andy

 

LES PERROQUETS

A Merazonia il y a à peu près une vingtaine de perroquets de toutes sortes.

Houdini et Juanita

Anouk et Juanita

Margaret et Carlos les deux joyeux perroquets devant la clinique!

Merazonia by Anouk

images

Merazonia is a place situated in Mera, in the Ecuatorian Amazon jungle. This place has been founded in 2005-2006 by Frank who is still the owner of this wonderful land. Merazonia is a center of rehabilitation for hurt, or unable to survive without  help animals such as Capuchin monkey, Howler monkeys, Saddle back Tamarins, Wooly monkeys, anteaters, possums, Kinkajous, Coatis, Tayras, Pumas, Ocelots, Orange wing parrot, Blue head parrots, and many more kinds of mammals and birds. Most of the animals have been confiscated to people who used the wild animals as pets.

Mama, papa, Alizé and I enjoyed very much our three weeks volunteering in Merazonia. Papa’s job was to build another cage for the Capuchin monkeys. Mama, Alizé and I were working with the animals. Mainly feeding and cleaning their cages.

There are a few interesting stories about the animals I want to tell you…

White head Capuchin monkey: The white head Capuchin is very agressive but is the smartest monkey in the world. For that reason, they are often used in the movies because they are intelligent enough to be trained. At the moment, Merazonia is keeping six white head capuchins; Sinchi, Cameron, Tina, Sam, Sofia, and Moira

Sam the white head Capuchin

Their story:

1) Before, Cameron was the Alpha male (the leader of the group) and Tina the Alpha female. But one day Sinchi decided to take the power from Cameron. Sinchi was the winner and became the new Alpha. In the wild, Cameron would have left the group, but because their are in cages, he had to be separated from the others. That is why a new cage has to be built. Cameron had been attacked severely and had an amputated finger and an ugly cut on the tail. Sam got separated from the group and put with Cameron because they would both feel lonely without each other, especially Cameron.

2) Moira: Moira is another special case. She was the last Capuchin to arrive. And unfortunately, she wasn’t well welcomed in the group and she got attacked when Cameron was still the Alpha. She had to be separated right away into her own cage. Unfortunately she will probably never be releast.

3) Sofia: Sofia is still a member of Sinchi’s group. Sofia is the oldest and the smallest, though she is the one creating almost all the fights! Sofia gave birth to two babies. The first one was too small and unhealthy to survive. The second one was a good and healthy baby but got killed when Sinchi took the power.

IMG-20190821-WA0004 (1)
Whistler

Whistler the Kinkajou:. We do not know Whistler’s past, we supposed he has been attacked or knocked by a car, what would explain his deformation; his top lip and left side of his nose is lifted up with a scare. Whistler will never be reintroduced in the wild because of his scar, but mainly because of his heart problems. In the wild, Kinkajous are very dangerous, what is not the case for Whistler. In the wild they also live in groups and care over each other. But Whistler is lonely. This is why every evening, a night duty team comes for 20 to 30 minutes to see him and give him love by cuddling and playing whit Whistler the best Kinkajou ever.

Pangui the Puma:. Pangui does not know what wild life means. She was born in a hostal and grew up in a very small cage therefore her muscles didn’t devlope properly. Pangui is already very old and will never be released in the wild.

Carlos the Yellow crowned parrot.                                                                  Carlos is a very strange parrot. Because of his dishability to fly and his deformed legs, Merazonia decided to euthanize Carlos. But one day, before the operation, it rained very hard and all the vets were very surprised to see Carlos laughing and screaming of joy while « dancing » in the rain. Since then, Carlos is the most happy parrot, probably the most happy animal in Merazonia. He enjoys human companie especially when we take him for a walk.

Wanto the Coati:                                                                                           Wanto is now in  the reliest cage for the second time. The reliest cage is a cage on the top of the hill, this is where almost all the animals go before been reliest. When we reliest Wanto for the first time, he came back to Merazonia and went into his old cage!

What do the animals eat?

Wooly monkeys: The Wooly monkey eats manely leaves and vegetables but they sometimes eat fruit for the sugar they contain.                               Saddle back Tamarin monkey: The saddle back Tamarin eat manely fruit, though they really like crickets or grasshopers and tree sap.           All kind of parrots: All the parrots in Merazonia feed on fruit cut in very small pieces. We also put in their cages a bowl of sand, not to eat but to nibble on.                                                                                     Capuchin monkeys: The Capuchin monkey eats manely fruit but a bit of vegetables too. It is very funny watching Sinchi cracking a coconut open!                                                                                                                   The Coatis: The coatis eat a lot of fruit but a lot of worms and grubs. Every day we have to got and catch 70 worms. 40 for Luna and Soli who are in the same cage, 20 for Wanto, and 10 for baby Nubes.

 

 

Fonzi, junior Wooly monkey

Me with Andy the baby Anteater

 

 

 

Nubes the baby female Coati and Wanto the adult male Coati

 

 

 

Carlos the yellow crowned parrot

 

 

 

Pangui the Puma

 

 

 

Juanita!

 

 

 

Whistler the Kinkajou

Randonnée en Équateur par Anouk et Alizé

Jeudi 4 et 5 Juillet (par Anouk)

Nous avons tout quitté derriere nous, le bateau, Puerto Amistad et la petite ville de Bahia de Caraques pour partir en randonnée dans les montagnes. Nous nous sommes d’abord rendus à Quito la capitale de l’Equateur pour que notre corps s’habitue à l’altitude, car Quito est à environ 2300m au dessus du niveau de la mer! Nous sommes arrivés à Quito à bord d’un grand bus très confortable. En arrivant nous étions très contents de pouvoir nous dégourdir les jambes, parce que 9h de bus c’est beaucoup! Nous sommes restés 2 nuits dans un petit hotel sympa avec une magnifique vue sur la grande ville, qui le soir brille de lumières jaunes et blanches. Comme Quito est la seconde ville la plus haute, il faisait un peu froid et nous avons du sortir les pulls. Dans le petit hostal ou nous avons dormis, nous avions une grande chambre avec 4 lits bien douillet et des couvertures si lourdes qu’on pouvait à peine lever les jambes! Les murs étaient couverts de tableaux d’animaux, et donnait sur la terrasse tout en haut du bâtiment. Durant la deuxième journée à Quito, nous avons été visiter des quartiers historiques. Nous avons visité la très belle basilique du vieux Quito. C’était super! Nous avons été sur les grandes tours, d’où nous avions une vue splendide sur Quito. Nous avons pu distinguer la différence entre la ville moderne et celle ancienne, nous avons même repéré au loin notre petit hostal vert pomme. Le midi, nous sommes allés dans un grand restaurant végétarien ou nous avons mangé accompagnés de deux musiciens Argentins qui chantaient et jouaient, un de la guitare et l’autre du bandoleon. En début d’après midi, nous avons été sur la grande place, il y avait plein de spectacles de rue supers, comme celui d’une petite fille aveugle qui chantait pour le public massé autour d’elle, un vieux monsieur qui jouait de la guitare sur un banc près d’une fontaine, des vendeurs de nourriture, de jouets, de vêtements et de bijoux, mais le plus surprenant c’était le monsieur déguisé en statue qui faisait hurler de rire tous les passants! Pendant le reste de l’après-midi nous nous sommes baladés dans Quito, jusqu’au soir ou nous sommes rentrés à l’hôtel et avons profité d’une bonne nuit de sommeil…

sur la terrasse à l’hostal Casa Bambu à Quito

Quito la nuit
La Basilique du vieux Quito

(

Vue d’une des toutes de la Basilique du vieux Qutio
Restaurant du midi dans le vieux Quito🍕

(par alizé) Après plusieurs jours de voyage, nous voilà maintenant à Isinlivi un beau petit village a environs 3000m d’altitude. Aujourd’hui, nous allons aller a la foire traditionnelle du village de Gantualo. Après un bon petit déjeuner nous nous sommes rendus devant notre hôtel ou s’est stationné notre pick-up qui va nous emmener à la foire. La foire se trouve à 16 kilomètres aller-retour de notre hôtel c’est pourquoi nous avons décidé de prendre un pick-pour au moins l’aller. Nous nous installés a l’arrière dans la petite benne. En chemin, le conducteur s’est arrêté pour prendre un sac d’une dame, il l’a mis a l’arrière. Au début nous ignorons ce qu’il y avait dedans mais à peu près au milieu du trajet le sac s’est mit a bouger de partout, c’est donc là ou nous avons réaliser qu’il y avait une poule dedans! Nous sommes enfin arrivés au village couvert de poussière car la pluspart des routes de l’Equateur sont très poussiéreuses. A la foire il y avait des fruit des légumes ainsi que beaucoup d’animaux comme des lamas,des vaches, des cochons, beaucoup de moutons,des poules, des chiens et même des koui c’est une sorte de cochons d’inde qu’ils mangent lors des grandes occasions. Au retour, nous avons marché. Le paysage était comme d’habitude magnifique, il a plu un peu pendant notre balade mais nous n’avions pas eu de peine a rejoindre notre hôtel.

De Isinvili à Chugchilan (par Alizé)

C’était la deuxième marche la plus longue que nous avons fait. Nous avons commencé la balade à plus au moins 9 heures du matin. Comme d’habitude, les paysages étaient fabuleux. Pendant que nous marchions, nous avons vu une dame qui n’avait qu’une seule jambe et qui marchait lentement pour atteindre son âne. Quand elle était arrivée, d’un bond, elle a sauté sur son dos et a commencé à galoper sur le chemin…Wahoo! On nous avait dit qu’en Équateur les gens qui habitent dans la campagne marchent énormément, et que surtout les femmes, travaillent beaucoup dans les champs. Parfois il nous arrivait de rencontrer des enfants qui marchaient très loin pour aller à l’école, pour voir leursi amis ou même pour garder les moutons. Donc nous leurs donnions des bonbons et des fruits. Après 12 kilomètres de marche, nous sommes enfin arrivés à notre hostal dans le petit village animé Chugchilan.

Equator in english

Quito (by Alize)

After 8 long hours on the bus, we finally arrived in Quito the Capital of Equator. Quito is in a valley surounded by high mountains. Quito is the second highest Capital in the world (2850 m). We took a taxi to our hostal, when we arrived, the owner showed us our room, the kitchen and the terrasse. I really liked it because there was a ping-pong and a pool table, hammocks and a very nice view of Quito, in the night the millions of little lights are shining in the dark…

The second day in Quito:

Today we visited the old Quito, there is a lot of historical monuments. We visited a basilica, it is enormous. Its walls are made out of tin and very precise carvings. We climbed up to the top of the three highest towers, from where we could see the most stunning view of the big city. I really liked it because of its beauty, and because we could go in all the hidden corners of the basilica including the the clock tower, the bell tower, and the attic. After this wonderful visit, we ate in a nice vegetarian restaurant, where two Argentinian men where playing all sorts of music (especially Tango). After a very good meal, we arrived in a very animated square. There were lots of people singing, dancing and selling all sorts of things! For me, what was very amazing was the talent and the courage of a little blind girl singing in the middle of a captivated crowd…

20190705_1208171460513709674825432.jpg
INSIDE THE BASILICA

20190705_1212488667242913823690948.jpg

20190705_1223533833533704064412520.jpg
THE BASILICA
20190705_1231516552138183278600672.jpg
THE ATTIC

THE QUILOTOA LOOP
From Sigchos to Isinvili (by Anouk).

After our two days in Quito we took the bus to Latacunga, where we stayed one night before taking another bus to Sigchos.

We walked up and down on the windy paths through a beautiful scenery, on top of the mountains and down again into the valley. Meeting with the ladies working in the steep fields, a baby tied to their back, with the men that are bringing the cows and the horses into their thick grassy fields. Or even with the kids, who are guarding the sheep peacefully, while playing with pipes and beeds. Far away we can see in a valley, the small village of Isinlivi; our final destination for the day. When at last we arrived to the little hostal mama had reserved, we where astonished. It is situated high in a valley, over looking the mountains covered with cultivated land, where beens, water melon, pumpkins, corn etc, is growing … In some fields we see animals, mainly lamas, sheep, goats, cows and pigs. After a 12 km walk, we were all quite tired so we rested in the late afternoon. Next day we went to a small village near by Isinvili; Guantualo: someone told us there was a big market there. We took a pick-up to go there (in the mountains, the taxis are pick-ups). We all went in the back of the pick-up, but it was not a good idea as the road was very dusty, and we arrived covered in dust!

The market was huge! Lot’s of people were selling clothes, veggies, fruit, soaps and even animals. When we arrived, we saw a few people killing a Lama. First they kill it, secondly they skin it and at last they sell the meat. We walked back to Isinvili, going down and up again.

ISINVILIN TO CHUGCHILAN

From Isinvili to Chugchilan. This was the most beautiful walk. At lunch time we stopped at a river. Near us was a large red and yellow suspension bridge. Papa had fun trying to make us fall in the icy cold water. When we started walking again, the flat path became a gentle sloap and then, very steep and difficult. But when we arrived at the mirador, the view was stunning; we could see the coulourful houses, the river where we ate, the little boys we saw walking down the path, playing on the yellow dusty road, and the animals grazing peacefully in their fields. Before Chugchilan, we stopped in a small village where we met a man working wood. He was mainly carving people and sceneries and then painting them. But he was also sewing pupets.

We went to a big hostal next to the village. The hostal was called El Vaquero. We shared our room with two very nice Canadian people. From the hostal, we had a beautiful view. What I liked the most in this hostal, was in the evening, when the owners would light a fire and we would read our book while snuggling up in the comfortable couches!

A Lama in front of our hostal!
Our hostal in Isinvili (Taita Cristobal)
Nice house in Isinvili

Suspension bridge during the walk from Isinvili to Chugchilan.